♣ Le chemin de fer est terminé. Les cow-boys seraient-ils sur le point de partir ♣
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'histoire sans fin de Prim' et Simon // Chronique // <3

Aller en bas 
AuteurMessage
#Simon

avatar

Messages : 56
Points Automatiques : 66
Date d'inscription : 19/03/2012

♣ Fiche de personnage ♣
Personnage Principal:
Second Personnage:
Troisième Personnage:

MessageSujet: L'histoire sans fin de Prim' et Simon // Chronique // <3   Jeu 24 Jan - 12:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


“Coucou amis chevaux, Bienvenue dans nos souvenirs, Prim', ma petite soeur et moi même (Simon) allons vous compter notre drôle d'histoire. Accrochez vos oreilles et vivez notre histoire.“


• Avant toute chose comme partout il faut établir des règles afin que le respect perdure :
-Tout dabord, cette histoire est une chronique, elle s'écrit selon l'inspiration et les disponibilités de Prim' ( †Véto ) et Simon ( Hitsu' ), par conséquent, nous ne souhaitons pas recevoir des messages du genre "c'est trop court" ou "la suite dépêchez vous" ...
-De plus, cette histoire est imaginaire et correspond à notre style d'écriture à nous alors si ça ne vous plait pas, ne lisez pas et écrivez par vous même. Donc les "c'est nul" ou les suppers conseils gardez les pour vous.
-Ensuite, nous sommes humains, si il y a quelques fautes ce n'est pas un drame il est inutil de les relever, nous ferons le plus attention possible.
-Enfin, (et surtout) TOUT PLAGIAT OU COPIE DE LA CHRONIQUE (même en partie) OU DES PERSONNAGES SERA SÉVÈREMENT PUNIS !! Respectez notre travail ! Very Happy

Merci, #Prim' et #Simon.


• Nous sommes suceptibles de rajouter régulièrement quelques dessins, colos ou autres documents sur cette page qui seront utiles (annecdotes...) ou non à la compréhension de l'histoire alors passez de temps en temps ! :


• Pour éviter les interruptions de ll'histoire, les commentaires seront supprimés et copiés ici avec le pseudo de chacun :



• N'hésitez pas à poser des questions et bonne lecture !! Smile <3

{EN COURS DE MISE EN PAGE Smile}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Simon

avatar

Messages : 56
Points Automatiques : 66
Date d'inscription : 19/03/2012

♣ Fiche de personnage ♣
Personnage Principal:
Second Personnage:
Troisième Personnage:

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin de Prim' et Simon // Chronique // <3   Jeu 21 Fév - 21:40



Prologue







[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





Prim' et moi sommes inséparables. Les aventure loufoques qui nous ont conduit jusqu'ici nous ont toujours rapprochés. Nous avons su restés unis dans les épreuves et nous savons l'un comme l'autre qu'il est possible de compter sur l'autre quoi qu'il arrive. Nous partageons chaque instants de notre vie, nous vivons les mêmes souffrances et les mêmes instants de bonheurs... Nous ne sommes pas jumeaux mais c'est tout comme.
Si je devais donner un nom à ma propre vie ou à mon bienêtre, il s'appelleraient sans aucun doute PRIMEROSE. Elle est ma force dans les moments difficiles, ma lumière dans les instants sombre et le trésor pour lequel je doit vivre. Moi sans elle ce n'est plus rien et c'est ce qui me donne l'envie de partager avec vous toute notre histoire, pour que vous aussi vous puissiez imaginer comment une vie, même semée d'embuches, peut apparaitre comme un paradis lorsqu'elle est passée aux côtés de la personne la plus importante à vos yeux. Prim' c'est cette personne, la clé de mon cœur, l'oxygène de mes poumons, celle qui me connait plus que je ne me connait moi même...
~LIFE IS AMAIZING~
#Simon







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
#Simon

avatar

Messages : 56
Points Automatiques : 66
Date d'inscription : 19/03/2012

♣ Fiche de personnage ♣
Personnage Principal:
Second Personnage:
Troisième Personnage:

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin de Prim' et Simon // Chronique // <3   Mar 19 Mar - 19:55



Chapitre premier






Partie 1



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





J'vais faire vite parce que ce qui est important c'est quand Prim' arrive, mais il faut bien que je vous explique un peu où on est nés. (bien sur si vous insistez je pourrais vous écrire comment j'ai vécu avant que soeurette naisse Very Happy). Donc voilà comment ça à commencé :

Je ne viens pas d'ici, je ne viens pas d'ailleurs non plus. Je suis né en pleins cœur de Londres dans une famille de dingues. Ma mère a mis bas dans leur jardin, je me rappelle que la première chose que j'ai vue quand j'ai ouvert les yeux était les petites barrières de bois blanches pas très hautes qui encadrait le carré d'herbe où j'étais allongé. Quand je me suis relevé avec l'aide de maman, j'ai pu voir que derrière ces barrières s'étendait un chemin tout noir qui longeait des maisons (j'appris plus tard que c'était la route). Ma maison à moi était petite et blanche, comme les barrières avec un toit vert-bleu et un petit escalier qui grimpait jusqu'à l'entrée. Mais moi je ne suis pas beaucoup rentré dedans, je restait dans le jardin avec maman.

C'est le fils, l'ainé de la famille qui m'a adopté. Il jouait avec moi comme on le fait avec un chien ou un poulet, me courant après en agitant les bras au dessus de sa tête et en criant. Il m'est arrivé une fois de lui envoyer le cul alors qu'il se rapprochait un peu trop de moi, je l'avais à peine touché mais il est tombé à la renverse en pleurant et en criant. Je me suis retourné et je l'ai gentiment poussé du bout du museau pour le relever mais il m'a donné une claque sur les naseaux. J'ai relevé la tête un grand coup et me suis enfuit. Je ne le comprenait pas, mais à ce moment là je lui avais déclaré une guerre dans laquelle je n'étais pas de taille à résister !

Il trouvait toute sortes de tortures et de supplices à me faire endurer : ça a commencé par le tirage d'oreilles (auquel j'étais très sensible), puis il m'a fait percer deux trous dans l'oreille gauche pour y accrocher des petites boules de ferraille, et il a finit par m'inscrire dans des combats de chiens, pratique courante dans les basses rues de Londres où le vainqueur était celui qui sortirait du combat vivant. J'en ai gardé quelques cicatrices qui ont dévoilé à ses parents les atrocités qu'il me faisait subir, mais malheureusement il s'en ai sortit avec une simple claque sur la joue. Enfin, jusque là j'ai réussis à survivre.


Et puis un jour, lorsque je me réveillais les membres raides après avoir courut toute la journée précédente pour esquiver les tirs du pistolet à bille du gamin dont j'étais la cible, j’eus une drôle de surprise. Cette surprise s'appelait Primerose et c'était ma petite sœur ! Très vite nous sommes devenus inséparables et je l'ai surnommé Prim'. Mes cicatrices ne lui faisait pas peur et bien que nos caractères s'opposaient en beaucoup de points, on partageait tout. Je m'était promis de la protéger quoi qu'il arrive et de veiller sur elle. Tout s'arrangeait enfin. Grâce à Prim' c'était la petite sœur de mon abrutit de "propriétaire" qui s'occupait plus de moi (d'ailleurs il s'était un peu lassé de me martyriser). Avec Prim' on jouait beaucoup et la petite s'occupait bien de nous (mis à part qu'elle m'avait teint une mèche de crinière en violet pour m'assortir avec la robe de sa barbie préférée). Je commençais enfin à me sentir bien.

Mais tout à virer au cauchemar le jour où....

#Simon









{H.S: je change l'image dès que je pourrais }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corax.
    Petit lapin courant dans les champs de carottes du paradis ...

avatar

Messages : 287
Points Automatiques : 323
Date d'inscription : 27/04/2012
Age : 20
Localisation : Derrière mon ordi, hehe (8

♣ Fiche de personnage ♣
Personnage Principal:
Second Personnage:
Troisième Personnage:

MessageSujet: Re: L'histoire sans fin de Prim' et Simon // Chronique // <3   Lun 1 Avr - 17:22


Primerose

C’est fou comme le monde peut basculer, comme ça, sans prévenir. Un jour on est au paradis, le lendemain on se retrouve jeté en enfer. Et pourtant, on a rien fait. On a rien demandé. On a juste fait ce qui nous semblait être juste. Seulement, ce qui semble juste à certain, est une provocation pour d’autre. Malheureusement, nous n’avons pas tous les mêmes valeurs …

Je suis né à Londres. Enfin je crois. Les gens parle de "british". C’est peut-être une race de chien ? Enfin. Ma maman s’occupait bien de moi. Elle me léchait tout le temps, mais je l’aimais beaucoup. Nous sommes restés toute les deux seules pendant plusieurs heures, debout dans l’herbe. Il y avait des barrières tout autour de nous pour nous empêcher de sortir, mais ça ne me gênait pas. Je n’avais pas envie de partir.

Après, des humains sont venus. Ils nous ont regardés, moi et maman. Mais je crois que c’est surtout moi qu’ils regardaient. Quand je tournais la tête et hennissait, ils rigolaient tous, alors je continuais, heureuse de voir qu’ils m’aimaient bien. Je trottais en levant bien les sabots, sautant de temps en temps, sans trop m’éloigner de maman quand même. Puis un garçon est venu, avec un autre cheval. Le garçon n’avait pas l’air très gentil, alors je me suis caché comme je le pouvais. Mais il n’est pas entré. Seul le cheval est rentré.

Maman est allée le voir, et ma cachette est partie avec elle. Je me suis empressée de me recacher sous son ventre, puis j’ai reniflé l’autre cheval. Il avait presque la même odeur de maman. Alors je l’ai tout de suite aimé.

Il s’appelait Simon, et c’était mon frère. Maman voulait bien que j’aille jouer avec lui parce qu’elle avait confiance, disait-elle. Donc nous passions tout notre temps ensemble. La fille de la famille s’occupait de moi, et donc de Simon. Elle adorait me brosser pendant des heures et des heures, et elle détestait quand je me roulais par terre. Mais en fait, quoi que je fasse, elle revenait toujours me faire des câlins. Elle aimait beaucoup, aussi, me confectionner des chaussettes. Elle me les enfilaient jusqu’aux genoux, puis elle disait "Voilà !", toute contente. Et moi aussi j’étais contente. Tout allait donc bien. Mais ça n’a pas duré.

Un jour, j’étais seule avec Simon dans le pré. Maman passait de moins en moins de temps avec moi, mais je n’étais jamais seul. J’étais donc dans le pré, en train de courir partout, quand une petite bête est arrivée. Elle avait une grande langue qui pendait sur le côté et de la bave qui s’écrasait par terre. Je suis allé le voir, pour me faire un nouveau copain, mais quand il m’a vu approché, il a commencé à grogner. J’ai reculé et me suis éloigné en trottant, puis je suis revenu, un peu plus près cette fois. Quand il a grogner, je suis repartit loin au galop, rigolant, puis je suis de nouveau revenu, encore et encore. Simon broutait à l’autre bout du pré pendant que moi, j’embêtais le chien en fonçant vers lui puis en faisant très vite demi-tour quand il se mettait à grogner.

Puis à un moment, j’allais revenir, mais j’ai vu qu’il grognait toujours. Il s’approchait doucement, les crocs à découvert, dégoulinant de bave. J’ai jeté un regard à Simon, qui était trop loin pour entendre. Le chien à continuer à s’approcher de moi, aboyant de temps en temps et grognant de plus en plus fort. Puis il s’est jeté sur moi. Enfin, il a essayé. Je suis partie au galop avant qu’il puisse me toucher puis j’ai déguerpie vers Simon, le chien juste derrière. J’ai hurlé pour attirer l’attention de Simon. J’avais l’impression qu’il était très loin de moi.
PRIMEROSE: SIMON !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire sans fin de Prim' et Simon // Chronique // <3   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire sans fin de Prim' et Simon // Chronique // <3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» conduite taxi baché sans attestation
» travail sans contrat signé
» Dur dur la vie de stagiare sans stage!
» Histoire de mieux connaître Barroso...
» Bientôt sans emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spirit Nouvelle Epopée :: ♣ Hors-Terres ♣ :: Partie Ecriture-
Sauter vers: